Accueil / Société / 3 inventeurs africains à découvrir

3 inventeurs africains à découvrir

66 Vues

3 inventeurs africains à découvrir

Découvrez 3 des inventeurs africains et leurs inventions

Force est de constater que les inventions qui ont donné un coup d’accélérateur à l’évolution de l’humanité sont venues des pays du Nord. Cette situation laisse croire que les africains n’inventent rien ou très peu. Pourtant, la situation est toute autre. Comme en témoigne ce classement des inventeurs africains paru sur le site kumatoo.com

Ce site s’est donné pour mission de mettre en lumière les inventeurs africains qui trop souvent demeurent dans l’ombre. Sur celui-ci, les auteurs répertorient les inventeurs ainsi que leurs inventions respectives. En le visitant, l’on sort de la logique selon laquelle les chercheurs africains cherchent mais jamais ne trouvent.

  • Kwadwo Safo

kwadwo-safo

Les trouvailles de ce chercheur ghanéen né en 1948 sont nombreuses. Nous pouvons citer entre autre : « des machines à coudre et à broder, une machine mobile capable de produire 16 briques simultanément, des télévisions à écran plat avec capteurs qui permettent d’augmenter le volume ou de changer de chaînes en claquant des mains, … ». Et les ambitions de cet inventeur sont sans limite. Son invention majeure, il la présente au public en 1998. Il s’agit de la « Kantanka Saloon », la première automobile entièrement fabriquée au Ghana. En 2006, il présente la « Kantanka Onantefo I », puis le Kantanka Onantefo II en juin 2007, des modèles à quatre roues motrices. Toujours à la recherche de nouveaux challenges, il va plus loin avec la « Kantanka Obrempon », une limousine 4X4 de 26 mètres de long. En 2013 la compagnie qu’il fondera par la suite, L’Apostle Safo Suaye Technology Research Centre (ASSTRC), arrivait à construire 2 voitures par an et projetait d’en construire 500 par an dès l’entame de l’année 2015.

  • Thérèse Izay Kirongozi

semaforo robot iazy kirongozi

A la tête de l’association Women’s Technology (Wotech), cette ingénieur en électronique industrielle est l’inventrice des robots humanoïdes qui se chargent de réguler la circulation à certains carrefours de Kinshasa. Ces « robots policiers » combinent la fonction d’agents régulateurs de la circulation et celle de feux tricolores. Concrètement, ces humanoïdes hauts de 2,50 mètres sont capables de :

  • Parler aux piétons pour leur indiquer quand ils doivent traverser ou s’arrêter
  • véhiculer des messages pour rappeler comment traverser en toute sécurité
  • Lever les bras pour demander aux automobilistes de circuler ou de s’arrêter
  • Filmer et Enregistrer des scènes grâce à des capteurs installés dans ses yeux et les transmettre via internet
  • Fonctionner sans interruption grâce aux panneaux photovoltaïques installés au-dessus de sa tête

Il faut préciser que depuis le mois de Mars 2015, ce sont au total 5 robots humanoïdes qui assurent la circulation à certains carrefours de Kinshasa. Chaque robot coute  27,500 dollars pour un poids total de 250 kg.

  • Sam Kodo

sam_kodo-1-e1422309189784

Ce jeune togolais passionné de technologie a un faible pour les robots. Dénommé SAM 10, le robot qu’il a créé a été entièrement constitué à partir de matériaux de recyclage (vieux post téléviseur, jouets usagés …). Son robot est capable d’interagir avec les humains, d’exécuter des ordres reçus, de reconnaitre les visages et des objets, et bien plus encore.

En 2014, le jeune inventeur fonde Infinite Loop, une entreprise qui produit des ordinateurs à bas prix. Ces ordinateurs peuvent tenir dans la poche. Leur prix de vente est de 76 $ US, cependant le cout de fabrication demeure encore élevé. Sam Kodo explique comment cette idée lui est venue : « dans notre pays, de nombreux étudiants n’ont pas assez de moyens pour s’offrir des outils informatiques pour leur travail scolaire; c’est de là que m’est venue l’idée d’aider à concrétiser ce projet »

Le génie créateur de tous ces inventeurs est indéniable. S’il y a bien une difficulté qu’ils rencontrent, c’est le manque de moyens pour leur permettre de perfectionner leurs inventions qui, sans aucun doute, seront très bénéfiques pour le continent africain.

itsaboutmyafrica.com

Abonnement gratuit!!!

Abonnez-vous pour recevoir tous les actualités avec AZscoops

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *