Accueil / Société / 8 jeunes inventeurs africains de révolutionnaires

8 jeunes inventeurs africains de révolutionnaires

63 Vues

8 jeunes inventeurs africains de révolutionnaires

Nombreux sont les Africains qui ont contribué à l’évolution du monde, en apportant des solutions innovantes à des problèmes de la vie quotidienne.

8. Ayoumbaye Oumar ou le plaisir de voyager dans le désert

Ce Tchadien d’origine a mis sur pied une invention dont l’importance est capitale, surtout pour les amateurs du désert. Il s’agit d’un système de climatisation mobile et autonome en énergie fonctionnant à l’énergie solaire et éolienne.

7. Ousmane Bâ, l’homme qui révolutionne les cultures de céréales

Le Sénégalais Ousmane Bâ a eu une idée de génie. Pour rentabiliser la culture de tous types de céréales, il a conçu un semoir monobloc qui peut être adapté à une traction motorisée ou animale. Cet outil multifonctionnel permet de réaliser une culture de grande portée. Il permet de gagner en temps et en énergie.

6. Asmelash Zeferu, du rêve de voler à la réalité

Depuis tout petit, cet Ethiopien de 35 ans rêvait de voler. Rejeté par l’école d’aviation de l’Ethiopian Airlines, il a décidé de construire lui-même sa propre machine volante. Et il y est parvenu, en recyclant tous les matériaux utilisés qui lui sont tombés sous la main. Du bois, du métal et plus encore. Même si la première tentative de vol ne s’est pas bien déroulée, Asmelash Zeferu est la preuve vivante que l’Afrique possède des ingénieurs talentueux. Bravo l’Éthiopien !

5. Pierre Djibril Coulibaly, l’ingénierie informatique au service du monde

Originaire de la Côte d’Ivoire, le professeur Pierre Djibril Coulibaly a mis sur pied le premier logiciel de gestion universel. Baptisé Nexpro UBS, cet outil peut être utilisé par les entreprises de tous les secteurs d’activité, pour une informatisation automatique de leurs données.

4. Leroy Mwasaru et la révolution de l’énergie renouvelable 

Agé de 17 ans seulement, Leroy Mwasaru a compris que seule une énergie renouvelable peut assurer la survie de l’humanité pour les temps à venir. Il a donc mis sur pied un bioréacteur à excréments humains, capable de récolter les déchets organiques et de les transformer en énergie.

3. Afate Kodjo Gnikou, l’imprimante 3D au service de l’Afrique

C’est à la 10ème Conférence Internationale du Réseau des Laboratoires de Fabrication Numérique organisée en Espagne que le monde a découvert le Togolais Afate Kodjo Gnikou. Il a obtenu le premier prix de l’innovation technologique grâce à son imprimante 3D. Celle-ci est conçue à partir du recyclage de matériels et de déchets électroniques. Ce jeune Togolais n’en est pas à sa première distinction.

2. Sam Kodo, le génie des ordinateurs low-cost en Afrique

À 23 ans, ce jeune homme originaire lui aussi du Togo, l’un des plus petits pays d’Afrique de l’Ouest, peut être fier d’appartenir à la classe des inventeurs africains les plus connus de la décennie. Il est l’inventeur du premier ordinateur low-cost africain. Cette initiative s’inscrit dans un projet de développement et de facilité d’accès à l’éducation. Pour environ 76 dollars, soit moins de 40.000 FCFA, vous avez un ordinateur capable de se connecter à Internet ou de créer des documents. Quelques années plus tôt, alors âgé de 19 ans, il avait conçu un robot humanoïde, capable de communiquer avec l’homme.

1. Bertin Nahum et son incroyable robot chirurgical

D’origine béninoise, né au Sénégal, puis immigré en France dès son premier âge, Bertin Nahum s’est intéressé à la robotique dès l’université, comme l’indique son parcours scolaire. Il a alors développé une passion pour l’ingénierie médicale, d’où son idée de créer un robot qui assisterait les chirurgiens dans leurs différentes opérations. Pari risqué mais gagné. En 2002, il fonde Medtech. Le premier robot chirurgical qu’il a conçu se nomme BRIGIT, spécialisé dans l’assistance dans la chirurgie du genou, acheté quelques années plus tard par ZIMMER Inc, le géant de la chirurgie orthopédique. Bertin Nahum se lance alors dans un projet plus vaste. La conception de Rosa Brain, son premier robot dédié à la neurochirurgie. Des maladies pointues comme l’épilepsie, l’hydrocéphalie, la maladie de Parkinson sont opérées grâce à cette technologie, inventée par le Béninois Bertin Nahum. En tout, le robot Rosa Brain a contribué à la réalisation de près de 2000 opérations, toutes réussies. Pas étonnant que Bertin Nahum soit classé 4ème place au rang des entrepreneurs les plus révolutionnaires du monde.

source
afrizap

Abonnement gratuit!!!

Abonnez-vous pour recevoir tous les actualités avec AZscoops

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *