Accueil / Société / Bayota : Il tranche la tête d’un jeune au cours d’une bagarre

Bayota : Il tranche la tête d’un jeune au cours d’une bagarre

42 Vues

Julien guehi, gérant de cabine à Zigbohouri, village de sous-préfecture de bayota, mettra du temps avant de reprendre son activité commerciale. il a été grièvement blessé au crâne par serge Zokouri, le vendredi 18 novembre dernier.

A en croire, la victime que nous avons joint par téléphone, tout est parti d’un reproche qu’il a eu à faire à son bourreau. «M. Serge Zokouri a l’habitude de venir chez nous à la maison pour échanger avec ma sœur Viviane Séry. Juste après ses visites, son épouse fait régulièrement des descentes musclées chez nous, sous prétexte qu’elle n’est pas contente de la relation que son époux entretient avec ma sœur. C’est ainsi que j’ai informé son mari, lors de sa dernière visite, du mécontentement de sa femme. Il a considéré mes propos comme une menace avant de me dire que personne ne pouvait lui interdire de fréquenter ma sœur. Il s’en est suivi une bagarre entre lui et moi. Après, nous avons fait la paix à la demande de la population. Je me suis donc rendu sur la place publique du village où je gère ma cabine. Contre toute attente, Serges Zokouri qui m’a rejoint et m’a donné, par surprise, un violent coup de machette qui m’a atteint au crâne», a expliqué Julien guéhi. Il dit avoir eu la vie sauve grâce à la promptitude de ses parents qui l’ont conduit dans un centre de santé où il a reçu des soins intensifs.

Un membre de sa famille qui a refusé de décliner son identité a indiqué qu’un certificat médical a été délivré à la victime et a fait savoir la volonté des parents de serges Zokouri de régler le problème à l’amiable et non devant les autorités en charge de la sécurité à Bayota.

Cette demande, à l’en croire, a été acceptée par Julien Guehi et sa famille. Heureusement, l’acte ignoble de serges Zokouri n’a pas eu d’impact sur la quiétude du village de Zigbohouri.

Abonnement gratuit!!!

Abonnez-vous pour recevoir tous les actualités avec AZscoops

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *