Accueil / Société / Bientôt les vacances: Quand les jeunes filles sortent presque nues dans la rue.

Bientôt les vacances: Quand les jeunes filles sortent presque nues dans la rue.

540 Vues

La dépravation des mœurs se dégrade d’années en années.

Au fil des années, surtout dans la période de vacances, on assiste à un spectacle de ‘’demi-nudistes’’ surtout les soirs aux abords des clubs et point chauds fréquentés et bondés de personnes dans la capitale ivoirienne. Les habitudes vestimentaires de la plupart des jeunes filles, en particulier celles de la capitale se dégradent et personne n’y prend garde.

« Actuellement, lorsqu’on se balade un peu dans la ville,  on se croirait en période d’été au bord des plages en Europe sauf que la différence est bien le lieu. C’est partout ici, au super marché, aux restaurants et si tu t’hasarde à flâner un peu dans les clubs ou boites de nuits abidjanaises franchement sa fait peur à la limite. Les habits ne cachent plus l’ensemble du corps, mais plutôt certaines parties seulement.  Jadis, le corps des jeunes filles était une cathédrale sainte que personne ne pouvait voler du regard. La jeune fille ou la femme (surtout africaine) est l’expression d’un mystère que les hommes n’arrivent pas à cerner. Mais de nos jours, le corps de la jeune fille fait partie de la catégorie des marchandises qu’on expose au bord des routes. L’exhibitionnisme est en plein essor, surtout pendant ces périodes de vacances à Abidjan avec le port des habits, dits sexy, chez les filles ». Disait Mme Sounkalo en vacance sur les bords de la lagune ébrié.

Les modèles pervers qui font leur apparition de nos jours sont : dos nus, bustier, bras cassés, mini-jupe, collant, petites culottes, minirobes. Tous ces modèles traduisent l’indécence et l’inconscience de la femme d’aujourd’hui et sont sources du harcèlement sexuel qui s’implante dans notre société. En période de vacances, nos jeunes filles s’habillent très mal. Elles portent des mini-jupes, des culottes etc. Il faudrait que nous les parents, surveillions rigoureusement nos filles. Ou sommes-nous à une période de fuite en avant des parents?

Abonnement gratuit!!!

Abonnez-vous pour recevoir tous les actualités avec AZscoops

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *