Accueil / Sweet / BlackBerry se lance dans la conception de voiture « sans chauffeur »

BlackBerry se lance dans la conception de voiture « sans chauffeur »

37 Vues

BlackBerry se lance dans la conception de voiture « sans chauffeur »

BlackBerry va bientôt s’intégrer dans le monde de l’industrie automobile. La marque décide d’investir dans un centre de R&D spécialisée dans les voitures autonomes. Ce centre implanté à Ottawa au Canada a ouvert ses portes la semaine dernière. Le domaine de recherche fixé par la forme a surtout trait aux systèmes de sécurité des véhicules sans chauffeur. « Les véhicules autonomes exigent un logiciel extrêmement sophistiqué et hautement sécurisé », a affirmé John Chen, le PDG de BlackBerry.

L’entreprise prévoit donc de collaborer avec l’Université de Waterloo, la plateforme technologique Polysinc et le fournisseur de puces japonais Renesas Electronics. « Notre expérience en matière de sécurité mobile et notre leadership nous permettent de dominer le marché des renseignements intégrés dans les voitures du futur », a rajouté le PDG de l’entreprise canadienne.

BlackBerry s’intéresse désormais aux voitures autonomes.

BlackBerry annonce un investissement de 100 millions de dollars soit 71,6 millions d’euros, dans son projet et envisage l’emploi de 650 travailleurs en quelques années.

Pourquoi les voitures autonomes ?

La firme canadienne a déjà fait un premier pas sur le marché en 2010 en rachetant QNX, une entreprise spécialisée dans le développement de systèmes embarqués. Elle en a fait une de ses filiales et cette dernière se chargera justement de travailler sur ces nouveaux projets.

« QNX fournit l’infrastructure permettant de créer des algorithmes de haute qualité et de recueillir les données des capteurs de manière fiable », a précisé Sebastian Fischmeister, professeur à l’université de Waterloo et chercheur chez QNX.

50 millions de véhicules sont déjà équipés du système développé par QNX. Les grandes marques telles que BMW, Audi, Porsche ou encore Volkswagen figurent parmi ses clients.

Cette filiale de BlackBerry, en plus de ce qu’elle a déjà pu concevoir jusqu’ici, se fixe l’objectif de créer de nouveaux logiciels capables de favoriser l’autonomie totale du véhicule en toute sécurité. Grâce à eux, ces voitures seront capables d’anticiper les problèmes en fonction des conditions de circulation.

Un pas dans l’avenir de l’automobile

Les professionnels du secteur semblent plutôt enthousiastes. Sam Fiorani, un employé de Auto Forecast Solutions, pense ainsi que si la firme parvient à élaborer une solution d’ensemble et à la sécuriser, alors elle pourrait trouver le moyen de s’installer durablement sur le marché.

Dans le cadre de son expérimentation, BlackBerry va effectuer les premiers essais sur des modèles de marque Lincoln et Ford. Il a d’ailleurs reçu l’autorisation du gouvernement de l’Ontario fin novembre pour tester l’efficacité des dispositifs sur la voie publique.

Ce premier test est prévu pour 2017 et les autorités exigent qu’un pilote soit au volant de la voiture.

fredzone

Abonnement gratuit!!!

Abonnez-vous pour recevoir tous les actualités avec AZscoops

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *