Accueil / Actualité / BrassIvoire vs Solibra: La concurrence est rude

BrassIvoire vs Solibra: La concurrence est rude

272 Vues

Brassivoire vs Solibra: La concurrence est rude

Longtemps demeurée le Leader de la bière en Côte d’Ivoire,La société des limonaderies et de brasseries d’Afrique communément Solibra a contribué et accompagné le développement économique et social de la Côte d’Ivoire depuis des dizaines d’années.

Des rumeurs racontaient que Solibra avait racheté les Nouvelles Brasseries Ivoiriennes appelé communément Brassivoire qui fabrique la bière Number One. Cette information est démentie par Patrick Assi, le Directeur commercial de Solibra comme le rapporte PolitikAfrique en ces termes:

« Solibra n’a jamais racheté  les Nouvelles brasseries ivoiriennes ». Il précise que cette brasserie était bel et bien son concurrent mais   » n’arrivait pas à vendre et cherchait quelqu’un pour la racheter « .  Nous appartenons tous au même groupe, le groupe Castel, précise Assi Patrick. Il explique que chaque entité est censée rendre compte  au groupe sur les objectifs qu’il s’est assignés.

Nous nous souvenons que la bière Number One, concurrente N°1 en son temps de la BOCK était venu en force et d’un coup a été freinée dans son élan.

Aujourd’hui, Brassivoire avec sa bière « Ivoire » a envahi le marché ivoirien faisant d’elle le nouveau concurrent N°1 de Solibra avec des ventes colossales pour les fêtes de fin d’année. Elle est très appréciée des consommateurs des communes de la capitale économique.

La Direction commerciale de Brassivoire, par la personne de Koch Alexander très sûre dans leur élan ne compte pas avoir le même sort que Number One a connu. Elle est déterminée à maintenir la concurrence voire faire de son produit « Ivoire », la première bière de choix sur le marché. Koch Alexander laisse entendre et rapporté par PolitikAfrique:

« Je ne veux pas parler d’une bataille mais j’espère que tout le monde va jouer honnêtement le jeu » et d’estimer que « l’intimidation est une pratique de l’ancienne époque ».

Solibra, quant à elle, détenant une grande part de marché ne reste pas dans l’ombre pour manifester sa sérénité d’avoir fidéliser la clientèle.

Les autorités ivoiriennes du commerce se prononcent sur le sujet en encourageant une concurrence loyale, telle concurrence qui ne peut qu’arranger les affaires de l’Etat.

Ivoire pourra-t-elle tenir la chandelle et durer sur le marché ivoirien? Ne connaîtra-t-elle pas le même sort que Number One?

Les réponses à ces questions feront sûrement l’objet de futurs articles.

Abonnement gratuit!!!

Abonnez-vous pour recevoir tous les actualités avec AZscoops

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *