Accueil / Actualité / Burkina : La compagnie républicaine de sécurité en grève, que d’inquiétudes

Burkina : La compagnie républicaine de sécurité en grève, que d’inquiétudes

150 Vues

Des éléments de la Compagnie républicaine de sécurité (CRS) ont pris d’assaut le siège de la police nationale, ce mardi. Ce mouvement d’humeur intervient au moment où le Faso est la cible des terroristes.

La menace terroriste plane, la Compagnie républicaine de sécurité débraye

La contradiction est tellement frappante que tout Ouagadougou semble plonger dans une certaine psychose. En effet, une centaine d’éléments de la Compagnie républicaine de sécurité (CRS) ont fait un sit-in aujourd’hui, au siège de la police burkinabè. Ces derniers entendaient ainsi dénoncer la gestion opaque de leurs fonds par leur hiérarchie. Ils exigent par ailleurs la démission du directeur général de la police du Faso.

Loin d’être un fait anodin, ces évènements interviennent au moment où l’insécurité est galopante au pays des hommes intègres. La menace terroriste est quasi-permanente aussi bien sur le sol burkinabè qu’à la frontière avec le Mali. Cette situation interpelle donc Simon Compaoré, ministre burkinabè de la Sécurité, qui se doit de mettre ses hommes en confiance afin de lutter efficacement contre le terrorisme et toute autre menace de quelque nature que ce soit.

En attendant d’en savoir davantage, les autorités suivent la situation de près afin d’éviter tout débordement. Les évènements d’octobre 2014 sont encore tout frais dans les esprits.

Abonnement gratuit!!!

Abonnez-vous pour recevoir tous les actualités avec AZscoops

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *