Accueil / Sport / Clash: Zlatan 1-0 Journalistes

Clash: Zlatan 1-0 Journalistes

37 Vues

Clash: Zlatan 1-0 Journalistes

CLASH : La virulente interview de Zlatan contre les journalistes

Pour Zlatan Ibrahimovic, l’heure des résolutions n’a visiblement pas encore sonné. En tout cas, s’il y en a bien une qu’il ne prendra pas, que ce soit en 2017 ou à l’avenir, c’est celle de parler de lui avec modestie. Car en cette période fêtes, quand l’attaquant de Manchester United ne s’est pas retrouvé à faire des abdominaux dans la neige, il en a profité pour confier à la chaîne ESPN tout le bien qu’il pensait… de lui-même.


« A chaque nouvelle saison, j’essaie de faire mieux que la saison précédente. Je sais que ma dernière saison était parfaite, alors j’essaie de faire en sorte que celle-ci soit plus que parfaite. Et c’est ce que je fais depuis quinze ans ».

Finalement, rien de bien surprenant en ce qui concerne l’ancien buteur du Paris Saint-Germain. Dans son style qui lui est propre, qu’on aime ou qu’on déteste, le retraité international a toujours cette incroyable confiance en ses capacités.

Zlatan 1 – 0 Journalistes

En les siennes, et en celles de son équipe. Car mine de rien, les hommes de José Mourinho ont enchaîné ce week-end leur cinquième succès de rang consécutif en Premier League, contre Middlesborough. Au passage, le géant scandinave a inscrit son onzième but en autant de rencontres.

Alors au moment où le micro lui a été tendu pour évoquer son éventuel « déclin » annoncé depuis le début de l’exercice par bon nombre d’observateurs, l’attaquant des Red Devils n’a pas fait dans la dentelle. Car finalement, les critiques ne sont-elles pas le principal carburant de son ego ?


Personnellement, je me sens bien. Je ne sais pas combien d’années il me reste mais je me régale encore. Je suis venu en Premier League et tout le monde pensait que ce ne serait pas possible mais comme à chaque fois, je leur fais se bouffer les c*******. Cela me donne beaucoup d’énergie, croyez-moi, parce qu’ils sont payés à dire de la m**** et moi je suis payé pour jouer au football. Je parle avec mes pied. C’est comme ça que j’apprécie les choses. Chaque année, les clubs de Premier League m’ont appelé et je ne le sentais pas. Je voulais venir quand tout le monde pensait que j’étais dépassé. J’ai eu une année fantastique. Au PSG, c’était fantastique, je suis venu à United et mes six premiers mois sont plus que fantastiques.

Source: 90min

Abonnement gratuit!!!

Abonnez-vous pour recevoir tous les actualités avec AZscoops

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *