Accueil / Société / Congo : des blessés,injures et humiliations lors de la Dot d’un homosexuel

Congo : des blessés,injures et humiliations lors de la Dot d’un homosexuel

62 Vues

Plusieurs membres d’une famille ont été blessés suite à une bagarre générale lors de la Dot d’un de leur membre homosexuel.La triste scène qui s’est passée dans le quartier Ngoyo à Pointe- Noire la capitale économique du Congo est le reflet de la complexité sur l’acceptation de l’homosexualité dans la société Congolaise.

Vava ma « copine »,homosexuel reconnu à Ngoyo centrale aura bien du mal à oublier ce qui aurait du être le plus beau jour de sa vie.Après de fortes pressions,son compagnon sentimental,Bernard,un vieux français installé à Pointe- Noire avait accepté de s’acquitter de la Dot pour honorer Vava auprès de sa famille.

Jouant sur la division de sa famille dont une grande majorité était opposée à son orientation sexuelle,Vava avait convaincu la partie compréhensive d’établir une liste de Dot à remettre à son compagnon sentimental.Bernard le Français,n’a fait montre d’aucune objection malgré le coût élevé de la Dot estimé à un million cinq cent mille francs en espèces et près de huit cent mille en nature.

Alors que se tenait la cérémonie de la Dot chez l’un des oncles maternelles de Vava , l’autre partie de la famille alertée par le fils de celui ci a fait éruption pour empêcher cette humiliation selon un cousin de la fiancée.

Les échanges de parole ont tourné à l’affrontement entre la famille d’un côté,et de l’autre avec les «  ma copine »,entendu par là les amis homosexuels de Vava,habillés pour la circonstance en pagne africain.

Plusieurs blessés ont été dénombrés dont trois graves ( un cousin,et deux oncles de Vava).Alertés par le vacarme,les jeunes du quartier en ont profité pour subtiliser la boisson,les aliments,et divers objets de la liste de Dot.Bernard le fiancé a même été molesté par des jeunes du quartier pour avoir osé officialiser une relation jugée contre nature.

Des amis homosexuels de Vava ont dénoncé avoir été humiliés par les policiers venus s’interposer entre les belligérants. Les policiers les auraient déshabillés et chicotés leur pénis comme motivation à une érection hétéro.

lolakayacongo.com

Abonnement gratuit!!!

Abonnez-vous pour recevoir tous les actualités avec AZscoops

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *