Accueil / Société / Côte d’Ivoire: les « microbes » font arrêter les cours au Lycée Moderne d’Abobo

Côte d’Ivoire: les « microbes » font arrêter les cours au Lycée Moderne d’Abobo

44 Vues

Les « microbes« , entendez les enfants qui agressent tout sur leur passage à l’arme blanche, ont fait arrêter les cours depuis le mardi 13 décembre 2016, au Lycée Moderne d’Abobo, en s’en prenant à un enseignant, ce qui a révolté les autres enseignants et permis d’anticiper les congés de Noël.

Lycée Moderne d’Abobo: les « microbes » font une victme

Chaque année au Lycée Moderne d’Abobo, les « microbes » sévissent à la veille des congés de Noël qui ont toujours été malheureusement anticipés dans cet établissement. Cette fois, c’est l’enseignant de Mathématiques, Edoukou Alexandre, qui sera la victime de ces enfants déboussolés et perturbés qui vont laisser le Lycée dans une atmosphère de terreur et de violence totales.

Contraints par ce climat d’arrêter immédiatement les cours, les enseignants du Lycée Moderne d’Abobo, par solidarité à leur collègue mal en point, vont amener l’Administration à anticiper en même temps les congés de Noël du jour des émeutes au 05 janvier 2017 prochain. Des indiscrétions révèlent que les élèves dudit Lycée ont pris le malin plaisir de défier l’Etat au sujet des dates de congés scolaires, et ont toujours tenu la promesse qu’ils n’iront jamais en congés exactement aux dates indiquées par le Ministère de l’éducation nationale, mais plutôt aux dates qu’ils vont se fixer eux-mêmes!

Au regard de tout cela, un enseignant rencontré hier, a confirmé que le corps professoral a décidé depuis mardi dernier de suspendre les cours jusqu’au 5 janvier 2017, date de reprise des enseignements après les congés de Noël : « Nous protestons contre l’agression de notre collègue Edoukou Alexandre, professeur de Mathématiques par des Microbes. Notre sécurité n’est pas assurée à l’approche des congés de Noël. Nous reprenons les cours le 5 janvier prochain », a indiqué notre interlocuteur qui a requis l’anonymat.

Ainsi, les élèves du Lycée moderne d’Abobo ont été mis en congés prématurément à la suite des récurrentes attaques des Microbes dans cet établissement scolaire sous le regard amusant de l’Etat, dont un responsable du Ministère à charge de l’école ivoirienne, laissait entendre ceci à ce sujet : « Ceux là, laissez les comme ça , ils sont déjà maudits oh… »

Certes, mais alors et la sécurité des enseignants et des autres élèves consciencieux, bénis et non maudits?

afrique-sur7.fr

Abonnement gratuit!!!

Abonnez-vous pour recevoir tous les actualités avec AZscoops

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *