Accueil / Actualité / Politique / Côte d’Ivoire: le ministre de la défense pris en otage par les mutins

Côte d’Ivoire: le ministre de la défense pris en otage par les mutins

48 Vues

Côte d’Ivoire: le ministre de la défense pris en otage par les mutins

Le ministre de la Défense retenu par les mutins malgré l’accord

Alassane Ouattara a indiqué, samedi, être parvenu à une entente avec les mutins qui réclamaient une revalorisation de leur solde ainsi que le paiement de primes.

Des militaires à Abidjan (Côte d\'Ivoire), le 7 janvier 2017.
Des militaires à Abidjan (Côte d’Ivoire), le 7 janvier 2017. (ISSOUF SANOGO / AFP)

La situation va-t-elle revenir au calme en Côte d’Ivoire ? Alors que les mutineries s’étendaient dans tout le pays, jusqu’à gagner Abidjan, le président ivoirien Alassane Ouattara a indiqué, samedi 7 janvier, avoir conclu un accord avec les mutins qui protestaient depuis vendredi soir et réclamaient une revalorisation de leur solde, le paiement de primes, une promotion plus rapide entre les grades et des logements.

« Je confirme mon accord pour la prise en compte des revendications relatives aux primes et à l’amélioration des conditions de vie des soldats », a déclaré le dirigeant dans une brève déclaration, retransmise par la télévision.« Ayant marqué mon accord, je demande à tous les soldats de regagner leurs casernes pour permettre l’exécution de ces décisions dans le calme », a-t-il poursuivi, sans préciser les termes de l’accord.

Mais peu après, à Bouaké, la deuxième ville de Côte d’Ivoire d’où la contestation s’est propagée, des soldats ont ouvert le feu à proximité du domicile du ministère ivoiren de la Défense, Alain Richard Donwahi. Les mutins ont ensuite affirmé retenir ce dernier.

Franceinfo

Abonnement gratuit!!!

Abonnez-vous pour recevoir tous les actualités avec AZscoops

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *