Accueil / Actualité / Pourquoi étudier les mines en Côte d’Ivoire

Pourquoi étudier les mines en Côte d’Ivoire

48 Vues

Dans la dynamique de faire du secteur minier un nouveau secteur de développement du pays, plusieurs permis de recherches ont été attribués par le gouvernement ivoirien à plusieurs sociétés minières. Celles-ci sont déjà en investigation sur le sol ivoirien parmi lesquelles on citera le Persus Mining, un grand groupe minier australien représenté en Côte d’Ivoire par Occidental Gold.

Cette société s’est vu attribuée de nombreux permis de recherche dont un à l’Ouest du pays, au Nord et au Centre du pays. Elle a à ce jour découvert un gisement d’or à Sissengué, dans le Nord du pays, dans le département de Tengrela. La pose de la première pierre de la construction de la mine a été faite depuis 2015 et en ces temps, elle démarrera effectivement la construction. Elle a lancé un recrutement à cet effet. On compte aussi au nombre de ses activités, le rachat du permis de la société AMARA MINING qui exerçait à Angovia, au centre de la Côte d’Ivoire qui était en au terme de la phase de prospection. Aujourd’hui, le gisement d’or découvert à Angovia serait la plus grande mine d’or de l’Afrique de l’Ouest dès l’exploitation.

De l’autre côté, notons une fusion des Sociétés Endeavour et SMI dans l’Ouest du pays visant à augmenter la productivité de la mine. Elle veut passer à un nouveau procédé de traitement qui permettra de récupérer le plus de substance utile dans le minerai. Cette nouvelle méthode permettra aux deux sociétés de faire une nouvelle récupératios dans la verse d’antan. C’est génial !

Pour ne citer que ces deux exemples, notons également que plusieurs sociétés sont aussi en activité dans le secteur minier.

Abonnement gratuit!!!

Abonnez-vous pour recevoir tous les actualités avec AZscoops

2 Commentaires

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *