Accueil / Société / Des homosexuels condamnés à 18 mois de prison

Des homosexuels condamnés à 18 mois de prison

44 Vues

Des homosexuels cette fois de classe très moyenne ont été condamnés en Côte d’Ivoire à 18 mois d’emprisonnement ferme. La scène abominable s’est produite à Sassandra, dans une ville côtière du pays entre un vigile de 31 ans et son amant âgé de 19 ans.

La Côte d’Ivoire sanctionne des homosexuels par la prison
Des homosexuels dans la populace! il était impensable de le voir si ce vigile de 31 ans et son amant de 19 ans n’avaient pas été surpris en train de se comporter comme des chiens en chaleur dans la cour de l’oncle du dernier cité. En plein ébats sexuels, l’oncle choqué de voir son neveu se faire pilonner par le veilleur de nuit qui a décidé de veiller sur le « derrière » du jeune homme de 19 ans, n’a pas hésité à porter plainte à la Gendarmerie de Sassandra, qui a tout de suite pris ses responsabilités.
Une fois devant le Tribunal de première instance de la ville, les deux tourtereaux homosexuels avouent leur acte homosexuel, l’assument et précisent par ailleurs qu’ils sont en couple depuis un bout de temps. Ils s’étonnent même de l’étonnement que cela engendre chez les autres! En quoi leur acte est-il un délit, s’interrogèrent-ils au cours de leur comparution. Cependant, le procureur a souligné que « la loi qualifie de contre nature cet acte impudique ». En attendant d’avoir une réponse à leur étonnement, le verdict est rendu, les deux accusés écopent de 18 mois de prison ferme.
L’on constate que les cas d’homosexualité en Côte d’Ivoire sont nombreux. Aussi bien à la capitale économique que dans les villes de l’intérieur du pays. A Abidjan, un concours miss homosexuel est célébré annuellement. Est-ce à dire que chaque Président qui se succède en Côte d’Ivoire draine en même temps son lot de vices ?
Sous Bédié, les Ivoiriens étaient alcooliques, sous Gbagbo, l’hétérosexualité était à son comble tant les jeunes filles étaient prises partout et par tous dans les coins et recoins du pays. Et voilà que sous Alassane Dramane Ouattara, l’homosexualité fait florès au pays…Ces élites sont-elles réellement ce qu’on dit d’elles au regard de ces vices rattachés à leur pouvoir?
Source : afrique-sur7

Abonnement gratuit!!!

Abonnez-vous pour recevoir tous les actualités avec AZscoops

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *