Accueil / Education / Formations / Impôt et développement de la Côte d’Ivoire

Impôt et développement de la Côte d’Ivoire

61 Vues

Impôt et développement de la Côte d’Ivoire

Téléchargez le document complet ici: impot-et-developpement-de-la-ci

Introduction 


Au lendemain de son indépendance en 1960, la Côte d’Ivoire a opté pour le libéralisme économique basé sur l’initiative privée et l’ouverture sur l’extérieur pour le développement de son économie et les échanges de biens et services. A cette époque, le potentiel économique de la Côte d’Ivoire reposait essentiellement sur quelques produits agricoles de base, notamment le café, le cacao et le bois qui étaient exportés presque exclusivement à l’état brut. Malgré le choix de l’économie libérale, la Côte d’Ivoire a opté pour une planification de son développement à travers l’élaboration et la mise en œuvre des perspectives décennales 1960 – 1970 et des plans quinquennaux (1971-1975, 1976 -1980).

La Côte d’Ivoire a été frappée par une crise sociopolitique qui a marqué son histoire, après cette période difficile un défit de taille se présente : la relance du développement. Dans cette logique nous sommes emmenés à nous demander quel rôle pourrait jouer l’impôt dans cette situation de post-crise ?

Dans une argumentation que nous souhaiterons cohérente nous étudierons d’abord les différents types d’impôt ensuite les fonctions de l’impôt et enfin comment l’impôt va servir à la relance tout en présentant les problèmes auxquels est confronté l’impôt et quelques solutions envisagées.

Notion d’impôt


Un impôt est une prestation pécuniaire, requise des particuliers par voie d’autorité, à titre définitif et sans contrepartie en vue de la couverture des charges publiques. En somme l’impôt est une contribution exigée de l’Etat à tous ceux qui exercent une activité lucrative en Côte d’Ivoire pour couvrir les charges publiques.

Différents types d’impôt


Il existe deux types d’impôts en Côte d’Ivoire. Ce sont :

  • les impôts intérieurs. Ils comprennent l’impôt sur le bénéfice, l’impôt sur le salaire, l’impôt sur le revenu, l’impôt sur les capitaux mobiliers, la patente, la licence, la Taxe sur la Valeur Ajoutée, la Taxe sur les Prestation de Services et les droits d’enregistrement ;
  • les droits de douane. Il s’agit du droit fiscal d’entrée et du droit de douane.

Téléchargez le document complet ici: impot-et-developpement-de-la-ci

Abonnement gratuit!!!

Abonnez-vous pour recevoir tous les actualités avec AZscoops

1 Commentaires

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *