Accueil / Sport / La Premier League a générée 4,4 milliards d’euros en 2015

La Premier League a générée 4,4 milliards d’euros en 2015

35 Vues

La Premier League a générée 4,4 milliards d’euros en 2015

La Premier League est un réservoir d’argent exceptionnel, c’est bien connu. Mais en 2015, ce potentiel fut particulièrement exploité puisque les différentes équipes du championnat anglais ont généré des sommes complètement ahurissantes, bien au delà de ce que la concurrence a pu faire.

Manchester United et sa portée asiatique, Manchester City et son « origine » arabique, Chelsea et son excentricité russe, Arsenal, Liverpool et leurs côtés américains… L’ensemble des formations de Premier League, emmenées par les figures de proue que sont ces historiques grosses écuries, sont des marques à part entière à la renommée mondiale.

Premier League

Le bilan comptable de la saison 2014/2015 émis il y a quelques jours par l’UEFA, son complet Club License Benchmarking Report Financial Year, est ainsi d’une extrême logique au niveau de la section « Revenus par pays. » L’Angleterre est première du classement européen et Mondial, loin devant l’Allemagne et l’Espagne qui complètent le podium.

uefa

Ce qui étonne beaucoup plus en revanche, ce sont la valeur des chiffres. Avec 4,4 milliards d’euros générés, les 20 clubs de Premier League accumulent en effet autant d’argent que les 18 clubs de Bundesliga (2,4 milliards d’euros) plus les 20 clubs de Liga (2 milliards d’euros) réunis.

Plus encore, l’Angleterre a généré plus de revenus sur la saison 2015/2016 que l’ensemble des 597 clubs professionnels ou semi-professionnels des premières divisions de 48 pays européens, soit en fait tous excepté les 4 membres du « Big Five » (Allemagne, Italie, Espagne, France).

Un club de Premier League en moyenne génère ainsi 220 millions d’euros par an, là où un club de Liga n’en généré « que » 102 millions, un club de Ligue 1 que 71 millions et un club Portugais, pour avoir un exemple hors « Big Five », que 19 millions.

Un cameraman filme au Stade Bonal à Soch

Les droits TV, qui ont littéralement explosé en Angleterre ces dernières années, expliquent évidemment en très grande partie ces colossales différences. Cette part de revenus unique en son genre représente en effet près de la moitié des revenus totaux des 20 clubs de Premier League réunis, soit près de 2 milliards d’euros.

Un pourcentage au combien différent de ce que cela représente pour l’Allemagne (27%, environ 600 millions d’euros) ou encore pour la France (35%, environ 500 millions d’euros) par exemple.

Il faudrait presque songer à voter le « Brexit » pour les statistiques…

90min

Abonnement gratuit!!!

Abonnez-vous pour recevoir tous les actualités avec AZscoops

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *