Accueil / Sport / Légende Africaine: SALIF KEITA

Légende Africaine: SALIF KEITA

65 Vues

Légende Africaine: SALIF KEITA

Pays: Mali
Date de naissance: 8 décembre 1946
Lieu de naissance: Bamako
Poste: Attaquant

En bref

Un joueur si marquant que son club finira par choisir son surnom comme emblème. Une figure si évocatrice qu’on fera un film de sa vie. Un buteur insatiable, doublé d’un artiste.

Parcours en sélection

Son talent était si précoce que Salif Keita est devenu international pour la première fois à l’âge de 15 ans. Aujourd’hui encore, cela reste un record. Pourtant, sa carrière avec la sélection malienne n’a jamais atteint les sommets de son parcours dans ses différents clubs. Son principal fait d’armes reste la CAN 1972, où il avait atteint la finale. Mais, blessé, il ne l’avait pas jouée et n’avait d’ailleurs pas inscrit un seul but au cours du tournoi.

Parcours en club

Salif Keita est inévitablement associé à l’ AS Saint-Etienne . L’anecdote de son arrivée dans le Forez est archi-connue mais si savoureuse qu’on ne peut que la resservir. Pour ceux qui l’ignoreraient, Keita a donc débarqué à Orly un jour d’automne, en 1967. Il hèle un taxi et lui demande de l’emmener au stade Geoffroy-Guichard, à Saint-Etienne. La nouvelle recrue de l’ASSE a donc d’abord coûté cher à son club. Mais il n’aura pas à le regretter. Dès sa première saison, il inscrit douze buts en championnat. Puis c’est l’orgie. Les quatre années suivantes, il totalise 113 buts en D1, soit 28 en moyenne par saison ! Il devient la star incontournable des Verts, régale le public forézien de ses dribbles géniaux et de son sens du but. Il conquiert trois titres de champion de France avec Saint-Etienne sous le commandement d’Albert Batteux et décroche le tout premier Ballon d’Or africain en 1970. L’histoire se termine en queue de poisson avec les Verts après son transfert à Marseille en 1972. Il ne reste qu’une saison sur la Canebière avant de filer en Espagne, à Valence . S’il ne retrouvera jamais tout à fait son rythme de croisière stéphanois, il restera toujours prolifique. Mais Keita n’a jamais vraiment quitté Saint-Etienne. En 1968, le club a adopté la panthère noire, surnom de son buteur malien, en guise d’emblème.

Le must

Sa campagne 1970-71 avec Saint-Etienne. Cette saison-là, Keita inscrit 42 buts. Un seul joueur a fait mieux dans l’histoire du Championnat de France: Josip Skoblar, auteur de 44 buts… la même année. En fin de saison, il réussit même un enchainement inédit, en signant un sextuplé puis un quadruplé lors de deux matches consécutifs à Geoffroy -Guichard !

Statistiques

10, Le nombre de fois où Salif Keita a inscrit au moins trois buts en Ligue 1. Il a signé un sextuplé, deux quadruplés et sept triplés. A tout cela, on peut ajouter plus d’une trentaine de doublés.

Palmarès

En Club:

*AS Real de Bamako
Triple vainqueur de la coupe du Mali:1964,1966 et 1967

★AS Saint -Etienne

*Triple champion de France: 1968, 1969 et 1970
*Vainqueur de la coupe de France:1970
*Triple vainqueur du trophée des champions:1967,1968 et 1969

★Sporting Club de Portugal

*Vainqueur de la coupe de Portugal: 1978

En selection:

Finaliste de la CAN 1972

Distinction Personnel

Ballon d’Or africain 1970
Soulier d’argent européen 1972
Meilleur joueur étranger du championnat de France 1968.

Auteur: Blaise Benjino Y2bees

 

Abonnement gratuit!!!

Abonnez-vous pour recevoir tous les actualités avec AZscoops

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *