Accueil / Actualité / Economie / Les chinois signe avec BlackBerry pour de nouveaux smartphones

Les chinois signe avec BlackBerry pour de nouveaux smartphones

36 Vues

Les chinois signe avec BlackBerry pour de nouveaux smartphones

En septembre dernier, la société canadienne BlackBerry annonçait qu’elle ne fabriquerait plus de téléphones. L’entreprise de Waterloo en Ontario avait alors dit qu’elle se concentrerait désormais sur les services et les logiciels.

Le groupe électronique chinois TCL a bondi sur l’occasion et a signé avec BlackBerry une entente qui lui octroie les droits d’utilisation de la marque de l’ancien porte-étendard de la téléphonie mobile canadienne.

TCL va donc concevoir, produire et commercialiser un nouveau portefeuille de téléphones intelligents sous la marque BlackBerry, qui pourrait ainsi regagner du crédit notamment dans le secteur des entreprises.

Le directeur de l’ingénierie chez Blackberry QNX, Sheridan Ethier, discutant avec le premier ministre du Canada, Justin Trudeau lors de sa visite des installation de Blackberry QNX à Ottawa lundi le 19 décembre 2016.
Le directeur de l’ingénierie chez Blackberry QNX, Sheridan Ethier, discutant avec le premier ministre du Canada, Justin Trudeau lors de sa visite des installation de Blackberry QNX à Ottawa. L’entreprise canadienne se concentre désormais sur les services, les logiciels et la sécurité © PC/La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

TCL s’occupe du contenant et BlackBerry du contenu

Les nouveaux téléphones intelligents de TCL fonctionneront avec le système d’exploitation Android de Google utilisé aujourd’hui par la majorité des fabricants dans le monde. BlackBerry va s’occuper du volet sécurité, logiciels et services des appareils.

« La compilation finale des logiciels est contrôlée par BlackBerry, a indiqué Alain Lejeune, responsable de la recherche-développement à TCL et considéré comme l’architecte du partenariat avec l’entreprise canadienne. Nous voulons maintenir cela de cette manière du point de vue de la sécurité. Le fait que la touche finale vienne du Canada, qui est en dehors de la Chine, a une forte valeur pour nous. »

Les équipementiers chinois des télécommunications ne sont en effet pas toujours vus d’un bon oeil à l’étranger, et en particulier aux États-Unis, où on redoute le piratage ou l’espionnage par le gouvernement chinois.

Même si elle a perdu la bataille des téléphones intelligents, la marque Blackberry est toujours crédible en matière de sécurité

Accord mondial, mais avec quelques exceptions

Même si l’accord a été présenté comme « mondial », il comporte néanmoins quelques limites. Il ne s’appliquera pas au Népal, au Bangladesh, au Sri Lanka, en Inde ni en Indonésie. Parce que BlackBerry a déjà un accord de licence en Indonésie et travaille sur un autre accord avec une société indienne.

Cela dit, des responsables du groupe chinois ont donné discrètement un aperçu d’un premier modèle dans une suite d’un hôtel de Las Vegas, en marge du salon d’électronique grand public CES. Davantage de détails devraient être annoncés au Mobile World Congress fin février et début mars à Barcelone.

L’équipementier chinois TCL veut se concentrer sur le marché des entreprises © CBC NEWS

TCL, qui commercialise déjà des téléphones sous la marque Alcatel, a l’intention de se concentrer sur le marché des entreprises, auxquelles il espère rappeler la solide réputation de BlackBerry pour la productivité et la sécurité.

L’entreprise chinoise considère l’opération comme une manière de s’attaquer aux poids lourds que sont Apple et Samsung, en profitant d’une marque déjà connue sur le marché.

« Arrêter la chute d’une marque est incroyablement difficile, selon Avi Greeart, analyste pour Current Analysis. Mais ils se concentrent sur le meilleur marché possible en allant chercher les entreprises, qui pourraient être intéressées par la réputation de BlackBerry en matière de sécurité. »

rcinet

Abonnement gratuit!!!

Abonnez-vous pour recevoir tous les actualités avec AZscoops

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *