Accueil / Société / Les pièces lisses, des millions de Francs CFA rejetés

Les pièces lisses, des millions de Francs CFA rejetés

54 Vues

Depuis pas mal d’années (plus de 14 ans), les ivoiriens ont cette tendance à rejeter les pièces de monnaies qu’ils jugent « lisses ». Ces pièces lisses constituent des ressources importantes abandonnées à plein gré par les ivoiriens. Les pièces lisses sont des millions de fCFA rejetés.

En effet, ces même ivoiriens se plaignent constamment de la cherté de la vie mais ne font pas vraiment attention à certains détails qui influent directement et négativement sur leur vie quotidienne. Dans tous les petits commerces, les pièces de monnaie lisses sont interdites.

Malheureusement ce problème affecte plus les personnes à petits, moyens  et sans revenus (considérés comme la couche vulnérables de la société). En guise d’illustration, on cite les vendeuses de fruits, sandwich, attiéké, alloco en gros tous les vendeurs ambulants ou informel y compris les vendeurs qui paye des taxes. Par ailleurs, les grandes surfaces commerciales telles que les super marchés et le domaine du transport n’ont pas ce problème. Ce problème a entraîné à un certains moment la non-utilisation des pièces de « 250 F CFA ». Ce problème engendre souvent des disputes entre les usagers. L’un des exemples les plus palpables est une dispute qui a eu lieu dans la commune de Yopougon entre une apprenti « Gbaka » et un usager qui refusait d’accepter une pièce lisse de 100 FCFA.

Cependant, la Banque Centrale des Etats de l’’Afrique de l’’Ouest (BCEAO) ayant été saisie de cette affaire depuis lors a réagi à travers un communiqué public dans lequel elle invite les usagers en possession de les échanger dans ses différentes agences tout en précisant pour la pièce de 250 FCFA qui est la plus rejetée dans les transactions est toujours en circulation dans les huit pays de l’’Union Economique des Etats de l’’Afrique de l’Ouest (UEMOA). Toute personne en possession de pièces lisses et ne pouvant se rendre dans les agences BCEAO, peut les échanger dans les établissements financiers et les banques qui les achemineront à une agence de la BCEAO, précise le communiqué.

L’Etat ivoirien a aussi interpellé les ivoiriens à ne pas rejeter les pièces de monnaies.

Cet article est un appel lancé à la communauté ivoirienne et toutes personnes vivant sur le territoire ivoirien d’accepter les pièce pour lutter contre la cherté de la vie. Ne dit-on pas qu’une chose prend la valeur qu’on lui donne? Si les pièces vous gêne, vous n’avez qu’à les envoyer en Banque, la banque ne refuse rien. Arrêtez de vous faire du mal, vous la couche des petits revenus.

Résultat de recherche d'images pour "pièce de francs CFA"

 

Abonnement gratuit!!!

Abonnez-vous pour recevoir tous les actualités avec AZscoops

1 Commentaires

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *