Accueil / Actualité / L’Inde vers une interdiction de l’importation de métal jaune

L’Inde vers une interdiction de l’importation de métal jaune

38 Vues

L’Inde vers une interdiction de l’importation de métal jaune

Résultat de recherche d'images pour "inde drapeau carte"

La rumeur –solide- court depuis un petit moment, et les milieux professionnels n’attendent plus que son annonce officielle, à présent. Le gouvernement indien serait sur le point d’interdire l’importation de l’or sur son territoire. Une décision dont la simple perspective fait déjà flamber les prix du métal jaune sur les marchés du pays.

Il faut rappeler ici que cette décision s’inscrit essentiellement dans le cadre de la guérilla féroce que mène le gouvernement contre le marché noir et le blanchiment d’argent, deux phénomènes qui ont pris des proportions énormes, en Inde, durant les dernières années. Les conséquences d’une telle mesure risquent néanmoins de secouer considérablement les marchés, dans la mesure où le pays fait annuellement l’acquisition de 1000 tonnes d’or, ce qui fait de lui le seul véritable concurrent de la Chine, en la matière.Résultat de recherche d'images pour "or"

Et ces conséquences se font déjà sentir, au sein des marchés indiens, alors que la décision reste encore à confirmer. Un rebond considérable du prix de l’or physique s’est déjà opéré, depuis la semaine dernière, en Inde, accompagné d’une hausse tout aussi notable de la demande nationale. Actuellement, l’or « se négocie entre 2 900 et 3 100 roupies le gramme selon les provinces, soit 1 320 et 1 400 dollars l’once (!), alors que son cours ‘consensuel’ dans le reste du monde se situe encore aux alentours de 1190 dollars ». Les observateurs craignent toutefois que les répercussions internes de la disparition de la demande indienne, sur le plan mondial, ne finisse par créer un séisme au sein des prix internationaux.

Les économistes continuent donc à guetter l’annonce de cette nouvelle mesure qu’ils mettent en doute, puisque le gouvernement indien avait déjà procédé à une taxation des importations aurifères, il y a quelques années, avant de se désister, « sous la pression populaire ». Les officiels indiens devront également faire face aux effets inverses de cette décision, et notamment la création d’un marché parallèle (noir) qu’ils tentent justement de faire disparaître, ainsi que la pénalisation du marché de l’immobilier, ou encore la forte protestation populaire qui pourrait déstabiliser le gouvernement même. Mais, plus que tout, cette mesure pourrait bien « démonétiser les billets les plus courants », et donc automatiquement « entraîner une diminution de la masse monétaire en circulation, contribuant à précariser encore davantage les plus fragiles, lesquels survivaient le plus souvent grâce à des activités plus ou moins ‘clandestines’ ». Dans l’ensemble, le facteur qui pèserait le plus dans cette prise de décision serait le caractère sacré -à bien des niveaux- de l’or pour la population indienne.

Source: gold.fr

Abonnement gratuit!!!

Abonnez-vous pour recevoir tous les actualités avec AZscoops

1 Commentaires

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *