​Interrogé sur l’avenir de son poulain dans la presse italienne, l’agent de Patrice Evra a annoncé son futur départ de la Juventus.

Parti de Manchester United lors du marché estival de 2014, Patrice Evra s’était alors engagé port deux saisons sous les couleurs de la Juventus de Turin. Un transfert qui atteignait à l’époque 1,5 millions d’euros, plus un éventuel bonus de 400 000 euros en cas de qualification en Ligue des Champions à l’issue de la saison 2014-2015. À l’issue de son première exercice en Serie A, l’ancien Monégasque participe même à la finale de la C1, où lui et ses nouveaux partenaires s’inclinent face au FC Barcelone sur le score de trois buts à un.

Il joue d’ailleurs ce soir-là la cinquième finale de la plus prestigieuse des compétitions européennes dans sa carrière, avec trois clubs différents mais hélas pour lui un seul titre décroché. Néanmoins, pendant ses deux saisons pleines, l’international de l’Équipe de France réalise aussi le doublé Coupe-Championnat avec la Vieille Dame.

Retour en premier League ?

Cette année malheureusement, la donne a passablement changé. Avec seulement quatre rencontres disputés en championnat et quatre en Ligue des Champions, Patrice Evra ne semble plus avoir les faveurs de son entraîneur, Massimiliano Allegri. De nouveau pas convoqué pour le match de ce week-end, l’ex-Mancunien pourrait donc profiter de la période de transferts pour quitter la Juve dans les prochains jours. Une rumeur confirmée par l’un des dirigeants de la formation piémontaise, Beppe Marotta, afin de se justifier de sa non-sélection dans le groupe.

Il n’a pas été appelé parce qu’il réfléchit à son avenir. Il n’a plus que six mois de contrat, et à ce stade là, c’est tout à fait normal.

Alors, l’ancien capitaine des Bleus va-t-il bientôt quitter Turin ? Une grande éventualité, si l’on en croit son agent. Dans une interview accordée à la Gazzetta dello Sport, Federico Pastorello a plutôt été clair dans sa réponse : « Je crois que oui ». Dans ce même échange, le représentant tempère ses propos en confiant que rien n’est encore acté, et qu’il n’a pas rencontré la direction transalpine. Avec six mois de contrat, tout en sachant qu’un retour à Manchester United est avancé, le sort est peut-être déjà bien jeté.

90min