Accueil / Sport / PHILIPPE GREGOIRE YACE (Puissant homme politique Ivoirien)

PHILIPPE GREGOIRE YACE (Puissant homme politique Ivoirien)

229 Vues

PHILIPPE GREGOIRE YACE (Puissant  homme politique Ivoirien)

Le père fondateur de notre belle (MAMBE M’KOA  » Jacqueville »

BIOGRAPHIE DE PHILIPPE GREGOIRE YACE

Philippe Grégoire YACE fut l’une des figures emblématiques de la Côte d’Ivoire et du PDCI. Né en janvier 1920, ancien élève de l’école normale supérieure William Ponty du Sénégal, il est enrôlé dès la fin de ses études dans le Bataillon des soldats de l’AOF. Ancien combattant fait Officier du Mérite combattant (Rhin et Danube) et Médaille de la France Libre, il revient au pays où il fonde le Syndicat National des Enseignants (SYNE) dans la lignée du Syndicat Agricole Africain (SAA).

Il aura marqué la Côte d’Ivoire par son charisme exceptionnel. Compagnon de première heure et ami fidèle de Félix Houphouët-Boigny, anti colonialiste, il s’est battu pour l’émancipation de notre pays et la dignité de notre peuple. Il a joué un rôle important dans la construction et la consolidation de la nation ivoirienne.

Chef spirituel des « 3A », membre du Comité des Sages, Président de l’Assemblée constituante (1959-1960), Député et Président de l’Assemblée Nationale (1960-1980), puis Président du Conseil économique et social (1990-1998), il était aussi Secrétaire Général du PDCI de 1965 à 1980.

Longtemps perçu comme le dauphin constitutionnel, il a fini , par sa trop grande notoriété, par faire de l’ombrage au » vieux » qui le destitua successivement des postes de Président de l’assemblée Nationale et de Secrétaire Général du parti (PDCI) ; postes qu’il occupa respectivement pendant 20 et 15 ans.

Si Houphouët était considéré comme le père de la nation, « Greg « comme on l’appelait affectueusement, était considéré comme l’homme fort du pays. Les ivoiriens l’aimaient pour sa franchise, son dévouement, sa rigueur, son sens élevé du devoir et du combat, pour sa promptitude à régler les problèmes de la Côte d’Ivoire.

On garde de lui l’image d’un homme qui rassure, d’un homme dévoué et disponible pour la Côte d’Ivoire.

Il meurt le 29 novembre 1998 à l’âge de 78 ans.

Abonnement gratuit!!!

Abonnez-vous pour recevoir tous les actualités avec AZscoops

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *