Aujourd’hui, en Europe et partout dans le monde, le football est devenu un vrai business. Les grosses écuries dans le monde du sport roi sont incontestablement celles qui ont assez de moyens financiers pour assurer le bien-être de leurs effectifs.

 Lors des marchés des transferts, on voit certains clubs qui dépensent de grosses sommes pour s’attacher les services d’un seul joueur, cela participe à l’économie de cette équipe, car il y a la vente de maillot par exemple qui rapporte gros à ces clubs acheteurs.

L’étude annuelle du cabinet Deloitte se penche sur la situation pour vous présenter les 10 clubs les plus riches de la planète. Alors que le Manchester United se place en temps que leader dans cette catégorie, le FC Barcelone se retrouve en deuxième position dans ce classement.

Quatrième l’an passé, le Paris Saint-Germain perdre deux places et derrière désormais Manchester City et le Bayern Munich au 5e et 4e rang.

Les vingt clubs les plus riches du monde ont totalisé 7,4 milliards d’euros de revenus la saison dernière, contre 6,6 milliards lors de l’exercice précédent, soit une hausse de 12 %.

Le top 10 des clubs de football les plus riches du monde après 2015-2016

1. Manchester United (Angleterre) 689 M€ (+2)

2. FC Barcelone (Espagne) 620,2 M€ (=)

3. Real Madrid (Espagne) 620,1 M€ (-2)

4. Bayern Munich (Allemagne) 591 M€ (+1)

5. Manchester City (Angleterre) 524,9 M€ (+1)

6. Paris Saint-Germain (France) 520,9 M€ (-2)

7. Arsenal (Angleterre) 468,5 M€ (=)

8. Chelsea (Angleterre) 447,4 M€ (=)

9. Liverpool (Angleterre) 403,8 M€ (=)

10. Juventus Turin(Italie) 341,1 M€ (=)