Accueil / Education / Formations / Traitement des déchets solides du dragage

Traitement des déchets solides du dragage

67 Vues

Traitement des déchets solides du dragage

Pdf: traitements-des-dechets-solides-du-dragage_envir-des-geomat

Introduction


Le dragage est une opération nécessaire pour répondre aux besoins de la race humaine. Cette opération génère des quantités importantes de matériaux, d’où la nécessité d’une réflexion pointue pour la gestion de ces matériaux qui fait appelle à des moyens humains et matériels considérables.

L’extraction et l’évacuation des sédiments sont deux phases importantes d’une opération de dragage. En effet, lors de ces phases, les sédiments subissent de nombreuses transformations pouvant modifier leurs caractéristiques et leurs comportements. Ces deux étapes peuvent aussi avoir un impact direct sur l’environnement par la remise en suspension de ces sédiments, ou la perte, l’altération ou la modification d’habitats aquatiques.

Les paramètres à prendre en compte pour le choix de la technologie la plus adéquate sont donc : la nature, la composition physico-chimique et biologique des sédiments, les mouvements d’eau (courant, nappe phréatique…) et la localisation des zones contaminées (accessibilité environnementale…). Les technologies alors envisagées devront enlever et gérer les sédiments contaminés dans les limites d’un risque acceptable pour l’environnement.

Dans une perspective de développement durable, le traitement de ces sédiments doit tenir compte des exigences environnementales, réglementaires, techniques et économiques.

Dans cette logique, la valorisation des sédiments de dragage s’avère une solution convenable, et peut répondre à un besoin dans plusieurs domaines (agriculture, génie civil…etc.).

Définition


Le dragage est une technique qui consiste à enlever les boues du fond des ports marins. Les matériaux dragués sont généralement des matières transites par les forts courants de marées. Suite au phénomène de sédimentation, les boues peuvent atteindre plusieurs mètres par an, selon la situation de chaque port, d’où la nécessité d’un entretien permanent pour ne pas empêcher la navigation dans les ports.

Intérêt


Pour éviter l’envasement des ports, le dragage est la solution adéquate pour remédier à ce problème. Dans cette optique, Le dragage à pour objectif principal d’extraire et évacuer les matériaux de dragage, appelés sédiments, pour assurer le bon fonctionnement des ports et le maintien des activités portuaires.

Equipements du dragage


Les conditions écologiques, considérées aujourd’hui très pénibles, ne permettent plus de draguer sans tenir compte des conditions attentives envers l’environnement. A cet effet plusieurs équipements de dragage ont été apparus dans les dix dernières années pour excaver les sédiments.

Le choix des outils de dragage dépend de plusieurs paramètres, à savoir l’épaisseur de la couche à excaver, l’éloignement du site de dépôt, la qualité tolérée de solides en suspension, la qualité des matériaux dragués, la hauteur d’eau et la capacité de l’installation de traitement.

Les équipements de dragage des sédiments portuaires sont classés selon leurs méthodes d’excavation et de fonctionnement. Les dragues sont généralement regroupées dans trois catégories principales:

Les dragues mécaniques

Le principe de fonctionnement de ce type de drague se fait soit par action mécanique d’un

godet soit par une benne qui enlève les matériaux, elles sont employées en général pour l’extraction des sédiments graveleux. Il en existe plusieurs types :

  • Drague à godets
  • Drague à pelle
  • Drague rétrocaveuse ou ponton grue
  • Drague excavatrice sur ponton à chargement frontal
  • Drague à benne traînante ou dragline
  • Drague à benne preneuse

Les Dragues hydrauliques

Le fonctionnement de ce type de dragues est basé sur le principe de la pompe centrifuge à eau. Ce sont les dragues les plus fréquemment utilisées dans le dragage des ports.

Les dragues hydrauliques présentent l’avantage de faible remise en suspension des sédiments et un rendement élevé par rapport aux autres dragues. On distingue trois familles de ce type de dragues :

  • Aspiratrice stationnaire avec conduite de refoulement (figure 4)
  • Aspiratrice en marche
  • Dragues fendables

Les dragues pneumatiques

Dans le cas d’extraire des matériaux non cohérents et en circulation ainsi qu’au traitement des sédiments contaminés, l’utilisation des dragues pneumatiques semble convenable, car elle permet :

  • Un refoulement continu des boues
  • Un contact réduit entre l’équipement et les sédiments contaminé
  • Une remise en suspension minimum des sédiments.

 Différents types de dragages


  • Les dragages d’entretiens

Le dragage d’entretien périodique a pour but d’enlever les sédiments accumulés au fond des ports afin de conserver la profondeur nominale pour garantir la navigation.

  • Les dragages d’approfondissement

Ce type de dragage est le plus souvent utilisé lorsqu’il s’agit d’adapter le seuil de navigation à la taille des navires. Généralement, ces travaux nécessitent de déplacer des volumes importants de sédiments et demandent des moyens de dragage sophistiqués.

  • Dragage lors de l’aménagement de nouvelles aires portuaires

Ce type de dragage est principalement utilisé lors de la création des nouvelles aires portuaires, il a pour objet le déplacement des volumes importants de matériaux divers : roches, sables, terres, argiles, graviers ou vases.

Traitement des déchets solides du dragage


Les contraintes réglementaires concernant la gestion des sédiments de dragage visent la protection de l’environnement, surtout que la pollution ne cesse d’augmenter et de menacer sérieusement les écosystèmes.

Avant toute opération de valorisation des sédiments, ces derniers doivent être analysés pour déterminer leur degré de contamination, et subir, si c’est nécessaire, un traitement, pour être enfin prêts à leur destination finale.

Le traitement des sédiments pollués nécessite, généralement, une combinaison de techniques, car chacune d’entre elle ne peut traiter que partiellement la pollution, vu la complexité et la diversité des contaminants présents aux sédiments. Ces contaminants sont liés majoritairement à la fraction fine de ces matériaux (limon et argile).

Ce traitement peut être effectué selon l’une des façons suivantes :

  • destruction de la charge polluante extraction de la charge polluante
  • immobilisation ou neutralisation de la charge polluante

Le mode de traitement à mettre en œuvre dépend, généralement, de la quantité des sédiments, de la nature de pollution, du but attendu de dépollution et l’utilisation du matériau traité, des conditions réglementaires et économiques.

Les techniques de traitement sont assez nombreuses, et peuvent être regroupées en cinq classes, dépendantes de leurs principes de fonctionnement :

  • Prétraitement
  • Traitement biologique
  • Traitement physico-chimique
  • Traitement thermique
  • Traitement par immobilisation

 

 Pour lire le document complet, veuillez télécharger le document en cliquant sur

traitements-des-dechets-solides-du-dragage_envir-des-geomat

Abonnement gratuit!!!

Abonnez-vous pour recevoir tous les actualités avec AZscoops

1 Commentaires

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *