« Ce que Conte fait à Chelsea est extraordinaire. Il a des idées, de la personnalité, et l’expérience. C’est un entraîneur mature et je suis très heureux pour lui. Zidane, c’est le champion du monde. Il a remporté la Ligue des Champions alors que beaucoup ne pensaient pas qu’il pourrait être un grand entraîneur. D’ailleurs, certains ne voulaient même pas le voir entraîner ». Ce qui me semble indéniable, c’est que tous les deux avaient des qualités sur le terrain et qu’ils ont pu exporter ces qualités à leur nouveau poste ».


Il y a quelques jours déjà, Carlo Ancelotti n’était pas avare en superlatifs au moment d’évoquer les entraîneurs qui illustraient une nouvelle génération de techniciens et qui avaient selon lui marqué l’année 2016. Et « Mister » ne pensait pas si bien dire, puisque parmi ses deux chouchous se trouve justement l’un des trois nommés au titre de meilleur entraîneur de l’année Fifa.

Un favori de José Mourinho ?

En effet, Zinédine Zidane (Vainqueur de la Ligue des Champions avec le Real Madrid), accompagné de Claudio Ranieri (Champion d’Angleterre avec Leicester City) et de Fernando Santos (Champion à l’Euro avec le Portugal) sont tous trois en concurrence pour la distinction suprême. Un trio gagnant que José Mourinho a bien eu du mal à départager, lors d’une interview parue sur le site officiel de la Fifa.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le Special one ne s’est pas mouillé comme il peut en avoir l’habitude :


« Je crois qu’ils méritent tous les trois d’être présents à ce niveau car ils ont remporté des titres importants : Zinedine Zidane a gagné la Ligue des champions, Fernando Santos l’Euro et Claudio Ranieri la Premier League. Je les considère tous les trois comme des amis et je serai donc très heureux, quelle que soit l’issue. Ranieri a réalisé un miracle, Fernando a réalisé un rêve et Zidane a décroché la Ligue des champions ».

90min