Accueil / Société / Victime de viol collectif pendant 5 heures de temps, elle finit par succomber

Victime de viol collectif pendant 5 heures de temps, elle finit par succomber

48 Vues

Une jeune ressortissante du village de Kahankro (département de Daoukro), âgée de 14 ans, est décédée mardi des suites d’un viol collectif qu’elle a subi.

Selon le diagnostic médical, elle a été emportée par « une infection avancée » qui s’est développée au niveau de son appareil reproducteur après sa mésaventure qui remonte au mois d’août.

L’adolescente, Koigny Ahou Lydie, a été abusée sexuellement durant plus de cinq heures de temps (de 21H à 2H du matin), à en croire une parente à qui elle s’est confiée, par quatre jeunes hommes du village dont un soupirant. Le soupirant, un certain Adahe Cyriak, l’aurait conduit dans ce traquenard.

Ses acolytes et lui sont actuellement en détention préventive à la maison d’arrêt et de correction de Bongouanou, dans l’attente de leur jugement. Selon la tante de la victime, Koffi Marie Louise, elle a manifesté les premiers signes de maladie en début du mois de septembre. Un traitement de paludisme lui est administré en vain avant qu’elle ne passe finalement aux aveux.

Une consultation gynécologique va révéler une boule entre les ovaires et l’utérus, signe, selon les praticiens, d’une infection très avancée.

Internée dans un premier temps à l’hôpital général de Daoukro puis évacuée au CHR de Bouaké au regard de la gravité de son cas, la jeune fille va finalement rendre l’âme mardi.

Source: AIP

Abonnement gratuit!!!

Abonnez-vous pour recevoir tous les actualités avec AZscoops

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *