Accueil / Société / Vidéo-Scandale: Elle filme son patron qui veut abuser d’elle dans sa chambre.

Vidéo-Scandale: Elle filme son patron qui veut abuser d’elle dans sa chambre.

185 Vues

A l’aide d’une caméra cachée, elle montre l’enfers qu’elle subit chaque nuit.

Les domestiques en général sont traitées comme des propriétés personnelles voir même des objets sexuels surtout lorsqu’elles sont à l’étranger. Livrées à elles même, les filles de ménages sont maltraitées et leurs patron abusent d’elles sachant qu’elles sont loin de leurs pays.

En Arabie Saoudite particulièrement, bons nombres de cas de viols et meurtres ont étés signalés. Lorsque ces filles ne cèdent pas à leurs avances, elles sont battues et ils prennent le soin de dissimuler leurs pièces et documents administratifs de peur qu’elles ne s’enfuient.

Comme on le constate sur cette vidéo, une jeune fille noir couchée tranquillement dans un endroit qui lui sert de chambre est réveillée dans son sommeil par un homme au apparences arabes. Il entre sans faire de bruits et se met à tripoter la jeune fille. Elle le laisse faire mais tout doucement elle lui faire comprendre qu’elle n’est pas partante pour cette proposition. Mais il persiste en lui touchant ses parties intimes. Tout en espérant qu’elle se laisse faire vu qu’elle est visiblement morte de sommeil. Elle se couche tranquillement en espérant que le monsieur désiste. Ce qui finit par décourager l’homme en « boubou » qui bien que mécontent du refus de la fille, sort tout doucement. Elle prend le soin de refermer la porte avant de souffler un bon coup. C’est à ce moment qu’elle se penche à un endroit de la chambre et retire ce qui lui a servit de caméra pour filmer toute la scène.

Elles sont nombreuses ses filles de ménages sans voix qui subissent toutes ces atrocités surtout lorsqu’elles se retrouvent loin de leurs frontières à la recherche d’un travail noble.

Abonnement gratuit!!!

Abonnez-vous pour recevoir tous les actualités avec AZscoops

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *