L’avenir de Dimitri Payet est toujours aussi flou. Restera-t-il à Londres où il est en conflit ouvert avec sa direction et les fans ou rentrera-t-il à Marseille ? Tout et son contraire est dit par la presse à son sujet, sans que le joueur lui-même n’intervienne directement. Les dernières informations du Daily Mirror déclaraient que l’international français aurait décidé de s’envoler vers Marseille au cours du week-end, n’ayant aucune intention de revenir à Londres.

Les dirigeants des Hammers sont également aux bords de la crise de nerfs, notamment Karren Brady, vice-présidente du club londonien, qui s’est payée les dirigeants olympiens dans une colonne publiée dans le Sun :

« Si Marseille veut faire une bonne affaire, ils devraient essayer d’aller tenter leur chance au Roman Road Market (un marché de Londres, ndlr). Ils devraient savoir que Dimitri Payet, qui est assez bon pour jouer aussi bien à West Ham qu’au Real Madrid, ne partira pas à un prix bon marché. Nous décidons s’il peut partir ou non. Chelsea est dans le même bateau et nous restons fermes. Mes présidents et le manager ne cessent de répéter qu’ils veulent garder Payet. Je peux vous assurer qu’ils ne seront pas intimidés par tout ce qui ne sera pas dans l’intérêt de West Ham. »

Il paraît toutefois peu probable que l’ancien stéphanois porte de nouveau le maillot des Hammers, après avoir été mis au ban par ses coéquipiers. En ce sens, Slaven Bilic, entraîneur de West Ham, a tenu à clarifier la position du club sur ce dossier, et serait prêt à le vendre moins cher que sa valeur réelle :

« Il n’y a rien de nouveau, la seule chose bien c’est que nous sommes le 21 janvier, donc tout ça va se terminer dans 10 jours. Je ne vais rien dire de nouveau. Il y a deux possibilités : qu’il reste ou qu’il nous quitte. Marseille ou un autre club ? C’est un grand joueur, il a une certaine valeur et s’il part, on ne demande pas des sommes folles. On demande même moins d’argent que ce qu’il vaut vraiment. »

90min